Témoignages

« Ce tableau qui explique l’histoire essentiel du village de Casselman est un coup de génie, comment un francophone immigrant peut à une seule image enseigner l’histoire du Canada aux natifs, si ce n’était pas qu’un expert. Voilà pourquoi nous devons valoriser l’intégration et la diversité. »

- Claude Levac, Maire de Casselman

« Parce que je m’intéresse vraiment à notre vie aujourd’hui et que j’aime et j'admire les artistes qui sont concernés par notre quotidien… comme dans le cas du Professeur Kabien. »

- Jéthro Kombo Yetilo, Professeur universitaire et gestionnaire de projets

« Tels sont tes écrits, tels sont tes œuvres d’art, de vrais coups de Maître. »

- Maître Malonga, PDG de Malonga Law et office Ottawa

« Cette formation fut riche et intéressante. Monsieur Salem Kabien est une personne très articulée, utilise l’humour et a une très bonne connaissance de sa matière. Un savant mélange de contenu, d’interactions avec les participants et une utilisation particulièrement efficace du PowerPoint. Il serait génial de l’inviter pour donner d’autres formations. »

- André Vita, Chef de cuisine international et Formateur

« Comme l’a toujours dit Monsieur Kabien lui-même : "Aucune forme d'art ne peut donner d'émotion s'il ne s'y mêle pas une part de réel. Si infime qu'elle soit, si impalpable, cette allusion, cette parcelle irréductible est comme la clef de l'œuvre. Elle la rend lisible, elle en éclaire le sens, elle ouvre sa réalité profonde, essentielle, à la sensibilité qui est l'intelligence véritable." Salem Kabien est un grand Maitre, point final. »

- Patience Mateus Mpata, Chef de cuisine international et propriétaire d’entreprise

« Quand un tableau illustre l’histoire de toute une grande entreprise en quelques secondes, c’est simplement fantastique. Coup de chapeau à Monsieur Kabien! »

- Nicole Sauvé, Directrice générale RDÉE Ontario

« Sa recherche plastique est similaire à l’art dramatique. Sa peinture s’oriente ensuite vers les expressions, les regards, les personnages, la plupart de ses créations cherchent à conjuguer l’esthétique, l’émotion et le suggestif. Le professeur Kabien cherche à unifier le fonds et la forme. Ses dessins et peintures sont une sorte de parole qui tend à établir un dialogue avec celui qui les regarde. C’est une voix dont les consonnes seraient le réflexe de longues lignes noires sur une classe brisée et les couleurs de peinture sont des voyelles qui organiseraient son vocabulaire artistique. Un vocabulaire sur toiles corporatifs originales, uniques et de factures internationales, signé Salem Kabien. »

- Professeur Kabengele, Directeur du Musée d'art moderne au Brésil

« À voir sans faute! 72 heures Chrono, c’est une conférence dynamique, humoristique et qui nous fait réfléchir. Professeur Salem Kabien propose d'excellentes pistes pour attirer, mobiliser et fidéliser des clients et ses employés : le sujet de l'heure pour beaucoup d'entreprises. Cette conférence a été mon coup de cœur de l’année. Une perspective différente et rafraîchissante. »

- Emidio Lopes, Entrepreneur et constructeur, Brampton

« Wow… Rien à dire de plus, simplement félicitations… »

- Philippe Dieudonné, Consultant en communication politique et entrepreneuriale et éditeur

« Ce roman « Mourir pour le Québec » que le professeur Salem Kabien a écrit, c'est vraiment une école populaire pour tous ce que aiment faire de recherche sur le Québec. Oui, M. Kabien a forgé cette œuvre en puisant dans l'histoire et la riche tradition orale de cette belle province, structurant sa narration à partir de témoignages et de voix marginales jusqu'alors condamnées au silence. C'est avec une écriture aussi simple que lumineuse que Professeur Kabien a construit cette biographie collective du peuple québécois. »

- Christelle Mujinga, Journaliste et présentatrice

« Souvent les gens pleurent quand ils voient un excellent film, mais rarement ils pleurent quand ils lisent un livre. En lisant « Mourir pour le Québec », j'ai ris et pleuré en même temps. Un coup de chapeau! »

- Yama, Artiste contemporain, critique d’art et critique littéraire international

« Nous avons eu le privilège de voir se confectionner le travail de M. Kabien. Bravo! »

- Yama, Artiste contemporain, critique d’art et critique littéraire international

« Le professeur Salem Kabien est un artiste doté d’une créativité remarquable, il a plus d’une corde à son arc. »

- Revue Veja, Extrait de la Revue internationale brésilienne Veja

« Son inspiration se cadence à la pulsion des aspirations et des sensations de sa vie. C’est à travers son existence créative et mouvementée qu’il a déterminé telle ou telle émotion à exprimer. Ses tableaux corporatifs qui sont d’habitude le réflexe d’une image dans une vitre cassée, sont peints dans le langage plastique du surréalisme classique associé à l’abstrait qui prend la forme du sabléisme, soit une combinaison de sables cuits en forme pigmentaire sur une toile. »

- Raoul Quinquino, Journaliste de l’Angop (Journal d’Angola)

« Je dirais même plus… Personne ne peut rester sans réagir après avoir lit ce livre (« Mourir pour le Québec »), vraiment un mystère à découvrir, oui, un bestseller avant le lancement. »

- Théodore Celestino, Manager Edna Toronto

« Très beau livre ! Sensible, délicat « Mourir pour le Québec ». En très peu de mots, tout juste quelques évocations, il nous parle de vastes sujets tels que l’intégration, l’histoire du Québec profond, la haine, l'amour - l'étincelle d'amour - celle qui redonne vie et espoir. Celle qui nous rend plus légers, et aussi plus fort. Un(e) québécois(e) qui se respecte devrait absolument lire ça. Un ravissement ! »

- Annie Muamba, Critique littéraire et collectionneuse d’art New Jersey, USA